Quel matériau pour un implant dentaire ?

L’implant dentaire est la solution idéale pour retrouver le sourire et le sens de la mastication après la perte d’une ou de plusieurs dents. L’opération est généralement réalisée sous anesthésie locale par un dentiste spécialisé dans ce domaine. Cette solution peut durer toute une vie avec un bon entretien. Quel type d’implant choisir ?

Quel matériau privilégier ?

Les implants dentaires ont un diamètre entre 2,5 et 6 mm avec une longueur variable. Ils sont fabriqués en biomatériau. L’implant en titane est le plus courant, c’est aussi le moins cher. Très résistant, il offre une parfaite biocompatibilité. Si vous adoptez une hygiène bucco-dentaire impeccable, sa durée de vie peut être illimitée. Cependant, ce matériau est à éviter si vous avez des allergies au titane.

La couleur d’un implant en zircone est proche de celle d’une vraie dent. C’est donc la solution idéale pour avoir des dents naturelles. Il s’agit d’une bonne alternative au titane. C’est un choix plus esthétique, car lorsque la gencive se rétracte, vous ne constaterez pas de liseré gris sur la base de la couronne. D’ailleurs, ce matériau s’intègre parfaitement dans la mâchoire. Néanmoins, le prix est élevé, voilà pourquoi il est plus judicieux d’opter pour la zircone uniquement pour les dents de devant. La zircone est également fragile et peut se casser. De même, la pose est difficile, nécessitant une grande expertise. Voilà pourquoi il faudrait confier l’intervention à un dentiste chirurgien expérimenté. Quoi qu’il en soit, il peut aussi assurer une bonne longévité, tout comme le titane. Le revêtement des implants peut prendre différents aspects : lisses, granuleux, etc. Pour faire le bon choix, demandez l’avis d’un professionnel en vous rendant directement sur newdentaire.be.

Quels sont les différents types d’implants ?

Il existe plusieurs types d’implants dentaires dont le choix va dépendre du type, de la taille et de l’épaisseur de la mâchoire, ainsi que de la place disponible. Dans certains cas, la réalisation d’une greffe osseuse ou d’un comblement osseux peut être nécessaire afin que la mâchoire puisse recevoir un implant.

Le médecin peut être amené à utiliser des implants juxta osseux qui se fixeront à l’intérieur de l’os de la mâchoire ou des implants endo-osseux, généralement enfouis sous la gencive. Pour les mâchoires inférieures, il faudrait recourir à un implant dentaire sous périosté.

Les implants cylindriques sont les plus courants. Ils sont adaptés aux patients ayant une bonne densité osseuse. Ils permettent de remplacer les molaires et prémolaires. Mais on peut également trouver des implants coniques qui sont polyvalents. Ils peuvent remplacer n’importe quelle dent. L’implant autoforant est recommandé lorsque les mâchoires ont un faible volume osseux. Toutefois, cette option requiert une intervention assez complexe. En revanche, elle évite de passer par la greffe osseuse qui est à la fois coûteuse et risquée.

Quels sont les risques ?

Puisqu’il s’agit d’une intervention chirurgicale, il existe toujours des risques. L’infection est la plus courante, cela est généralement dû à l’insertion d’un corps étranger dans la mâchoire. De la sorte, à la sortie de la clinique, le praticien prescrit toujours des antibiotiques et organise des visites de contrôle périodiques pour évaluer le niveau de cicatrisation. La perte de sensibilité est par contre passagère et disparait au bout de quelques jours.

En outre, le taux de succès est à 97 %. Le risque de rejet est donc bien réel (aux environs de 3 %). Les raisons peuvent être multiples comme une hygiène bucco-dentaire inadéquate, une carence en vitamine D et bien d’autres encore. La solution consiste à retirer l’implant et à poser un nouvel implant à la place.

Pour garantir la réussite d’un implant dentaire, faites appel à un dentiste chirurgien réputé et ayant plusieurs années d’expérience dans ce domaine. Il faut aussi vous renseigner sur l’équipement du cabinet dentaire (scanner 3D, etc.) et la compétence de l’équipe qui se chargera de l’opération. Concernant le prix, il peut y avoir un écart plus ou moins important. De la sorte, faites jouer la concurrence pour dénicher la meilleure offre. En tout cas, si vous vous faites opérer à l’étranger, vous pourrez profiter d’un tarif plus compétitif. Certains pays comme la Hongrie et la Roumanie sont reconnus pour leur expertise dans l’implantologie dentaire. Mais avant de prendre un engagement, revoyez à la loupe chaque détail et vérifiez tout ce qui est inclus dans le devis ainsi que les garanties offertes par le praticien.