Opter pour la pénoplastie médicale

Pour ces messieurs qui ne sont pas satisfaits de la taille de leur pénis, ils peuvent réaliser une injection d’acide hyaluronique pour leur donner du volume. Toutefois, le résultat n’est pas durable. L’intervention chirurgicale permet aussi d’augmenter et d’allonger le pénis. Quel que soit son choix, à l’issue de l’opération, l’individu peut gagner quelques centimètres en largeur et en longueur.

La pénoplastie médicale : qu’est-ce que c’est au juste ?

La pénoplastie médicale permet d’augmenter la longueur ou la circonférence de la verge. La chirurgie est un acte chirurgical assez contraignant. Heureusement, il existe également ce qu’on appelle la pénoplastie par injection d’acide hyaluronique. Ce type d’intervention est réalisé sous anesthésie locale. Elle est indolore et rapide. De plus, il n’y a pas de cicatrice. En revanche, il faudrait répéter l’opération, car le résultat n’est pas définitif (2 ans au plus).

L’acide hyaluronique est un produit naturel physiologiquement présent dans l’organisme. L’injection au niveau du visage est très courante de nos jours et les risques sont minimes. Le résultat est également très naturel. Le principe est d’ailleurs simple : le médecin injecte le HA sur toute la surface du pénis, ce qui permet d’avoir un résultat immédiat. Lorsqu’il est injecté dans la glande, il augmentera le volume de l’organe masculin.

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale. Le chirurgien va dans un premier temps appliquer une crème anesthésiante avant de désinfecter la zone. L’injection se fait à l’aide d’une canule d’une manière régulière. Bref, il faudrait prévoir entre 5 à 10 seringues.

Quand est-ce que le résultat sera visible ?

Après l’opération, il n’y a pas de douleur postopératoire. Par contre, l’apparition d’un œdème est tout à fait normale. Vous pouvez cependant reprendre votre activité dès le lendemain. Quoiqu’il faille patienter jusqu’à 4 jours avant de reprendre une activité sexuelle. Le résultat est également visible dès la sortie de la clinique, mais ne sera optimal qu’après 1 mois. Il faut cependant noter qu’il faudrait renouveler l’opération pour obtenir et garder le résultat recherché.

Pour réussir l’opération, il faut éviter les médicaments pouvant favoriser les saignements une semaine avant le jour J. Item, portez des sous-vêtements et pantalons amples dans les 48 heures suivant l’injection pour donner le temps à la verge de prendre la forme idéale. Attention ! Si vous voulez plus de volume, vous ne pouvez recourir à la pénoplastie médicale qu’après 1 mois.

Qu’en est-il de l’intervention chirurgicale ?

Un patient peut demander l’allongement ou l’épaississement de la verge séparément. Mais dans la plupart des cas, la majorité des hommes préfèrent allier les deux. De la sorte, l’opération est effectuée en même temps.

Avec la pénoplastie d’épaississement, le chirurgien va prélever de la graisse dans d’autres zones comme les fesses ou l’abdomen. C’est ce qu’on appelle « lipofilling ». Les graisses seront par la suite injectées dans l’organe sexuel. On peut gagner jusqu’à 4 cm. Par contre, l’allongement consiste à sectionner le ligament qui relie le pubis au pénis. Ce qui permet d’obtenir jusqu’à 3 cm de longueur.

La pénoplastie d’élargissement est une intervention ambulatoire qui peut durer jusqu’à 90 minutes selon le chirurgien et la clinique. Le patient peut alors rentrer chez lui dans la journée. Par contre, l’allongement est réalisé sous anesthésie générale. Il faudrait donc prévoir une nuit d’hospitalisation.

Remarque : Les fils ne seront retirés qu’après une quinzaine de jours.

Quelle est donc la meilleure solution ?

L’épaississement de la verge avec une chirurgie n’est visible que dans les 6 à 8 semaines après l’intervention. Tandis que l’allongement est plus rapide. Dans un délai de 15 jours, vous pouvez apprécier le résultat. En cas de lipofilling, sachez qu’une cicatrice sera visible sur la zone de prélèvement. Mais elle s’estompera avec le temps. Dans le cadre d’une phalloplastie d’allongement, vous pouvez trouver une cicatrice très discrète située au niveau du pubis. Un traitement permettant d’interrompre les érections peut être prescrit par le médecin ainsi qu’un antibiotique et une hygiène impeccable pour éviter les infections.

Le patient ne peut reprendre ses activités qu’après 1 semaine. Et les relations sexuelles sont interdites pendant 1 mois. L’opération est également onéreuse et n’est pas remboursée par la Sécurité sociale, sauf pour les hommes ayant un micropénis (inférieur à 8 cm lorsqu’il est en érection) ou des problèmes de santé. Bref, seules les chirurgies reconstructrices et réparatrices sont prises en charge.

En fin de compte, il vaut mieux se tourner vers la pénoplastie sans chirurgie, car les effets secondaires sont minimes. En plus de cela, le résultat est rapide et le coût est à la portée de tous. Une chirurgie est lourde de conséquences et nécessite un budget plus important.