Actuellement, le monde est soumis à une nouvelle drogue. Les drogues numériques sont des drogues différentes de celle qu’on peut rencontrer habituellement. Les drogues naturelles sont injectées, avalées, fumées ou inhalées. Désormais, on parle d’une drogue atypique, il s’agit d’une drogue qui donne une interférence entre les ondes cérébrales et les battements binauraux. Les ondes peuvent procurer des sensations de bien-être chez toutes personnes qui sont régulièrement exposées par le produit. Les drogues peuvent entraîner des dépendances qui sont néfastes pour le corps et l’esprit. Les drogues numériques sont à télécharger sur Internet. Faites attention, ces drogues peuvent avoir des impacts graves sur la santé.

Quel est l’effet des drogues numériques sur le cerveau ?

Les drogues numériques sont également appelées des drogues auditives. La drogue numérique procure du son binaural ou du battement binaural au cerveau. Il s’agit d’un artefact ou d’un stimulus auditif que le cerveau perçoit. Le son est perçu par le cerveau comme les effets des drogues naturelles. La drogue crée des battements binauraux qui ont des fréquences différentes. Elles vont donner des sensations de bien-être mental et physique pour la personne qui le teste. En 1839, Heinrich Wilhelm Dover impose que la fréquence entre les battements binauraux ne doive pas avoir des fréquences trop éloignées. On remarque les bienfaits et les relaxations engendrés par ces signaux sonores. De nos jours, il est possible de télécharger en ligne les sons binauraux ou les battements binauraux pour quelques euros. On remarque l’apparition des entreprises qui créent des drogues numériques. L’accoutumance ou l’habitude de la drogue numérique est à l’origine de dépendance d’un sujet. Il est important de savoir que cette dépendance provoque une altération des facultés cognitives et une altération de la capacité de raisonnement en cas d’absence des battements binauraux. Une écoute non effrénée du son peut générer des surdosages. La drogue auditive est contre-indiquée chez les personnes épileptiques.

Quel est l’effet des drogues numériques sur les sens ?

Les battements binauraux peuvent procurer des sensations de relaxations. Mais, elles peuvent également générer des évanouissements. La drogue auditive peut perturber le fonctionnement normal du cerveau. Elles perturbent le perturbent en émettent des battements avec différentes fréquences. Les ondes cérébrales sont en générales de faibles amplitudes. Pendant le repos, il y aura un dysfonctionnement du cerveau, l’organe va émettre des ondes importantes. Cette dépendance peut provoquer une hypertension artérielle ou de l’insomnie chez le sujet. Les drogues auditives génèrent des battements binauraux qui sont des sons à faible fréquence. En présence de son élevé, il y aura un trouble auditif. L’habitude de soumettre le corps aux sons à faibles fréquences peut engendrer une perte de l’audition ou la perte de l’ouïe.

Quelle est l’importance des fréquences des sons binaurales ?

La drogue auditive émet des sons audibles qui stimulent le cerveau et perturbe la relaxation du sujet. Deux sons de fréquences différentes écoutés indépendamment des oreilles (d’une différence de 4Hz) peuvent avoir 4 battements par seconde. Il existe quatre types d’ondes cérébrales : les ondes dominantes bêta (personne en activité), les ondes dominantes alpha (personne en relaxation), les ondes dominantes thêta (personne en sommeil léger) et les ondes dominantes delta. En France, depuis l’année 2011, le son binaural est devenu un véritable succès auprès des jeunes. La popularisation du son a un effet sur l’état psychique, elle apporte des perspectives pour les ados. Les sons ont des effets remarquables sur le corps (surtout les chants religieux) grâce à leurs actions sur l’état de conscience. Les drogues virtuelles sur Internet donnent la sensation d’un paradis artificiel à celui qui la goûte. Vous n’avez pas besoin d’absorber une substance illicite, pour goûter à cette extase. Tous simplement en écoutant de la musique qui émet de basses fréquences de son binaural dans vos oreilles, vous avez une sensation de relaxation. Le son qui est diffusé sur le casque stéréo durant à peu près 20 minutes, il a le pouvoir de modifier l’activité du cerveau. Certes, le phénomène neurologique est encore à discuter et peu connu. Mais, cela n’empêche pas la vente des drogues numériques.

Pourquoi les drogues numériques font-elles ravage auprès des jeunes ?

Le battement binaural est un succès auprès des jeunes. En France et dans les pays développés, il s’agit d’un argument marketing très intéressante. Les jeunes sont les plus grands consommateurs de cette nouvelle tendance. Toujours à la mode, les adolescents sont sur les premiers à être sur la ligne de mire. Sachez que le son binaural peut défavoriser le cerveau et le sens. Après la relaxation et la détente, le cerveau ne peut pas se passer de cette drogue. Au contraire, les ondes rapides peuvent maintenir un bon état de vigilance et peuvent stimuler la concentration. Il est important de préciser que quand on enlève le casque, la sensation de la drogue auditive s’arrête. Jusqu’ici, il n’y a pas encore us de consultation pour des effets indésirables de cette nouvelle découverte. Toutefois, les médecins et les chercheurs suivent de très près cette affaire. Il est important de rester prudent, car les drogues numériques peuvent altérer l’état de santé d’un sujet.