Comment utiliser un défibrillateur cardiaque ?

Loin des scénarios de films, l’arrêt du cœur est une cause fréquente de décès bien réel, mais remédiable jusqu’à un certain degré. La fibrillation est un trouble du rythme cardiaque par son accélération anormale dû à un dysfonctionnement des ventricules. À cet effet, le massage cardiaque est le premier réflexe à adopter que vous soyez secouriste ou un simple citoyen. Cependant, les chances de survie du patient seront accrues par le biais du défibrillateur cardiaque.

Qu’est-ce que le défibrillateur ?

C’est un dispositif médical délivrant une décharge électrique suffisante pour relancer l’activité du cœur. Il existe deux variantes, le défibrillateur automatique qui envoie le choc sans que son utilisateur intervienne et aussi le défibrillateur semi-automatique qui envoie ladite décharge lorsque l’on presse sur le bouton alloué. Heureusement, tous les appareils sont équipés d’un assistant vocal pour vous accompagner tout au long du processus de réanimation. En outre, le marché propose des appareils de qualité. Vous en trouverez toutes les options sur defibrillateur-center, spécialisé dans la vente de défibrillateur.

Quelle est la technique utilisée ?

En attendant l’arrivée du défibrillateur cardiaque, continuez avec la réanimation cardio-pulmonaire puis dès qu’il est disponible, allumez-le et suivez les instructions. Ensuite, accédez à la poitrine de la personne en vous aidant de la paire de ciseaux fournie avec le défibrillateur et placez-y les électrodes. Prévenez les personnes environnantes de céder de l’espace avant et pendant l’administration de la décharge. Par ailleurs, il se peut que le défibrillateur vous demande de pratiquer des compressions thoraciques comme suit : 30 compressions alternées par 2 insufflations dans la bouche de la victime. Si celle-ci reprend sa respiration normale, n’éteignez pas l’appareil et laissez les électrodes sur sa poitrine. Mais si elle demeure inconsciente, mettez-la sur le flanc, dans la position latérale de sécurité.

Qui doit se prémunir de cet appareil ?

Depuis un décret de 2018, tous les établissements recevant du public (ERP), quelle que soit leur catégorie, sont tenus à une obligation d’installer des défibrillateurs dans leurs locaux. Ils disposent de nombreuses options pour l’achat de défibrillateur. Il est possible pour plusieurs ERP dans une même localité de mettre en commun ou de mutualiser l’utilisation d’un défibrillateur. Toutefois, il vous est parfaitement possible de mettre un appareil à la disposition de tous, car il s’agit de sauver des vies. Ces installations doivent répondre à des impératifs d’accessibilité, d’urgence pour les cas d’attente prolongée avant l’arrivée des secours et également un impératif numérique, d’où l’installation dans des milieux fréquentés régulièrement.