Choisir le sexe de son bébé grâce à l’alimentation, comment faire ?

Avec l’évolution de la recherche technique et des récentes études sur les habitudes alimentaires, plusieurs médecins et scientifiques soutiennent que le régime alimentaire de la mère peut influencer le sexe du futur bébé. Cette méthode est aujourd’hui très connue et maintes fois expérimenté par les femmes. Découvrez de quoi il en retourne et comment faire dans cet article.

La méthode du docteur François Papa

Selon les études menées par ces deux scientifiques, le régime alimentaire permettrait de choisir le sexe de son enfant. Concrètement, il s’agit d’agir sur les spermatozoïdes en privilégiant les porteurs du chromosome Y pour les garçons et du chromosome X pour les filles. Cette technique a un taux de fiabilité de 80 % selon ses chercheurs, toutefois, son application est toujours sujette à controverse. Vous trouverez plus de détails sur le site www.mybubelly.com. Toutefois, il est important de faire une consultation médicale avant l’application de ladite méthode. Cette osculation préliminaire permet de dégager toute cause physique ou biologique pouvant entraver la conception et pour avoir l’aval pour le traitement car il existe des contre-indications. En effet, ce régime est déconseillé pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’insuffisance rénale, de diabète et de problèmes cardiaques en raison des carences probables. Il faut également garder en tête que cette méthode n’est pas fiable à 100 %. Ne soyez donc pas trop déçue si le résultat n’est pas celui que vous attendiez, même si vous avez suivi le régime alimentaire à la lettre.

Le régime alimentaire pour avoir une fille

Théoriquement, une femme qui veut choisir le sexe de son bébé, et qui opte pour une petite fille doit avoir un régime alimentaire riche en calcium et en magnésium. Elle doit également manger peu de sodium et de potassium. Dans ce cadre, les laitages, excepté le fromage, sont tous indiqués (lait, yaourts, petits suisses, …). La viande blanche est aussi à privilégier dans le régime pour avoir une fille. Le poisson frais et les œufs sont donc à privilégier. Côté légumes, il faut plus opter pour les salades vertes, les épinards et les haricots verts. Pour les fruits, vous pouvez consommer des pommes, des ananas, des mandarines, des poires, des fraises et des framboises. Les fruits secs et les noisettes sont également conseillés. Les aliments à proscrire par contre sont le pain, les biscottes salés, la charcuterie, les viandes fumées, trop salées ou congelées. Évitez également les légumes secs et le soja. Pour les boissons, préférez l’eau minérale riche en calcium et en magnésium. Pas de boissons gazeuses, de café, de bière et de chocolat.

Le régime alimentaire pour avoir un garçon

Pour avoir un petit garçon, l’objectif est de manger le plus de potassium et de sodium, tout en réduisant le calcium et le magnésium. Pour ce faire donc, vous devez manger le moins de produits laitiers possible. Vous pouvez manger salé autant que vous voulez. Il en va de même pour toutes les viandes, la charcuterie et le poisson salé ou fumé. Vous avez droit aux aliments en conserves, aux céréales (riz, pâte, biscottes) et aux viennoiseries. Optez pour les légumes secs comme les pois, les haricots secs, les lentilles, le maïs, … Évitez les légumes à feuilles vertes, comme les épinards. Les fromages, les yaourts et le beurre sont à proscrire. De même que les desserts à base de lait, les crustacés, les œufs en plat principal.  Pour les boissons, vous devez boire du jus de fruit, du café et du thé. Comme vous l’avez sûrement remarqué, le régime pour avoir un garçon est plus facile et surtout plus calorique. Il faudra alors bien surveiller la balance. En outre, il est préférable de commencer le régime deux mois avant la conception pour un effet optimal.